Capitale de la Fouée

Comité des Fêtes

C’est en mars 1978 qu’est né le Comité des Fêtes.

Une poignée d’habitants, désireux d’animer le village et encouragés par l'Association Carrefour-Anjou-Touraine-Poitou, a su renouer avec les traditions de villages et a contribué à la sauvegarde du patrimoine troglodytique.

Une fête communale fut décidée.

La « fouée » cuite au feu de bois, en cave troglodyte, garnie de beurre, de rillettes ou de mogettes, devint l’accompagnement incontournable de cette fête.

Et chaque 2ème week-end de juin, la fête des fouées battait son plein dans la commune avec expositions et animations proposées à cette occasion.

Le renouveau de la fouée était un succès.

 

Un restaurant de fouées en cave, créé par Françoise Joly, fut inauguré  le 1er mai 1987.

Ce fut là aussi un franc succès, jamais démenti, pour ce 1er restaurant de fouées de la région.

 

Rou-Marson, Capitale de la Fouée. Pourquoi ?

C’est à l’initiative du comité des fêtes de Rou-Marson que la « fouée » est sortie de l’oubli :  

Øelle a dépassé les limites de notre village,

Øelle s’impose désormais dans de nombreuses animations,

Øbeaucoup de restaurateurs ont emboîté le pas de Françoise Joly,

La fouée d'Anjou est désormais inscrite à l'inventaire du patrimoine culinaire de la France.

Alors, à l’occasion des 25 ans du comité en 2003, les bénévoles, en accord avec la municipalité, ont décidé de parer la commune de ce titre de « Capitale de la Fouée ».

 

La fête des fouées a toujours lieu le 2ème  week-end de juin.

 

Le comité des fêtes organise également un marché de Noël mi-décembre, ainsi que de nombreuses animations en lien avec d’autres associations et la municipalité.